Formation

Devenir pilote

Devenir pilote

Le vol à voile est accessible à tous, à condition de satisfaire à une visite médicale effectuée par un médecin agréé. Il faut être âgé d’au moins 16 ans pour obtenir le brevet de pilote planeur (BPP), mais 14 ans suffisent pour pouvoir être «lâché», c’est à dire voler seul à bord d’un planeur. La formation est assurée par les instructeurs brevetés d’état du club et il faut compter en moyenne 20 heures d’instruction pour pouvoir être lâché.

Formalités

  • Avoir 14 ans révolus pour débuter l’école.
  • Avoir 16 ans révolus pour la délivrance du brevet de pilote planeur et de la licence de pilote de planeur.
  • Satisfaire à un examen médical, la liste des médecins agréés vous sera remise à l’inscription.
  • Pour les mineurs, fournir une autorisation parentale.

Modules

Stage découverte 3 jours
3 jours pour découvrir le vol en planeur: Selon météo 1 ou 2 vols en planeur par jour, 1 vol en motoplaneur sur les 3 jours, cours théorique, licence / assurance / cotisation. Si vous continuez en formation pilote, le coût de ce stage vous sera crédité.
≤ 25 ans  € 230  

> 25 ans  € 260  
Solo 6 mois
Lâché solo et brevet de pilote planeur (BPP) dépendent de la décision du chef pilote en fonction du déroulé de la formation. Exclusivement pour les non brevetés. Deux forfaits maxi par personne! Inclus: Vols sur nos planeurs à l'aérodrome de Pujaut, mises en l'air illimitées, simulateur, cours théoriques, licence / assurance / cotisation pour 1 an (exclusivement pour le premier forfait). Non inclus: Frais à la DGAC, vols sur motoplaneur. Valable: 6 mois.
≤ 25 ans  € 700
> 25 ans  € 900
Duo 1 an
Pour être adhérent et voler avec un pilote confirmé sans vouloir apprendre à voler en solo. Aussi disponible en bon cadeau.
sur demande
Filles
Nous supportons la promotion des femmes pilotes.
sur demande

École

A bord d’un biplace, accompagné d’un instructeur, vous faites l’apprentissage du pilotage du planeur (vol en ligne droite, virage, montée en spirale dans une ascendance, décollage, atterrissage etc.), de la maîtrise du vol (orientation, analyse des conditions aérologiques, prise de décisions, règles de sécurité etc.). Cet enseignement pratique va de paire avec la théorie du manuel de l’élève pilote de planeur.

La formation est effectuée par des instructeurs de pilotage de planeur qui vous enseignent les bases du pilotage et du vol à voile élémentaire. Vous pourrez ensuite accéder à une approche plus sportive en commençant par apprendre à voyager en planeur avec des instructeurs de vol à voile pour vous promener de plus en plus loin et pourquoi pas ensuite de plus en plus vite pour faire des courses lors de championnat.

Vos progrès et le niveau atteint sont tenus à jour après chaque vol sur une fiche de progression.

Lâcher

Après un certain nombre d’heures consignées dans votre carnet de vol et variable en fonction de chacun (la moyenne est de 20 heures, une quarantaine de décollages et d’atterrissages), arrive le moment attendu : le lâcher.

L’instructeur, vous estimant apte, va vous confier le commandement du planeur et vous réaliserez votre premier vol solo, grand moment dont on se souvient toujours. Les leçons en double ne sont pas terminées pour autant, il faut maintenant progresser en alternant vols en solo près du terrain et vols sur la campagne avec le moniteur.

Brevet

La première étape est le brevet de pilote de planeur (BPP). Il exige deux heures de vol solo dont un vol d’au moins une heure, une dizaine d’atterrissages en solo et un examen officiel théorique et pratique. Nouveau breveté, vous êtes désormais commandant de bord.

Ensuite

  • Lâcher campagne : Autorisation de quitter les abords de l’aérodrome pour aller admirer d’autres paysages dans la région.
  • Certificats de performance D, E et F qui vous entraînent plus loin en distance et en altitude.
  • Qualification «emport de passager» qui vous permettra d’emmener vos amis et votre famille en planeur biplace. Cette autorisation vous sera délivrée par un instructeur de vol à voile (ITV) après avoir acquis une expérience de 50 heures de vol en tant que commandant de bord, après le brevet.
  • Lâcher sur des planeurs de plus en plus performants interviendra au fur et à mesure de votre progression.
  • Stages dans des régions de plaine ou de montagne où les conditions sont différentes et vous permettront encore d’acquérir plus d’expérience.
  • Compétition : Le vol à voile est un sport où les pilotes réalisent des courses de plusieurs centaines de kilomètres en fonction des conditions météorologiques du jour.
  • Formation instructeur